Tenir sa diète : plus fort que l’échec !Environ 7 minutes de lecture

Vous savez que la diète est la base pour avoir des résultats dans la musculation, peu importe vos objectifs. Vous connaissez probablement le type de diète qui vous correspond et pourquoi vous êtes motivés à la suivre.

Pourtant malgré votre détermination, changer ses habitudes alimentaires s’avère souvent être une tâche bien plus complexe que prévu. Plus vous avancez dans votre programme alimentaire et plus il est facile de craquer. Même avec un bon régime et sans la sensation de faim, il n’est pas évident psychologiquement de se priver de ce que nous aimons et avons l’habitude de manger.

Malgré ce que beaucoup de gens pensent, je ne crois pas que la principale raison d’échec quand il s’agit de changer son alimentation sur une longue période soit le manque de motivation. Bien que ce soit la motivation qui nous pousse à commencer, ce n’est pas elle qui nous fait tenir sur le long terme !

En effet, la frustration que nous ressentons en pensant à toutes ces choses qui nous font envie et que nous nous interdisons de manger dépasse souvent notre motivation et nous fait céder à la tentation.
Par la suite, nous nous en voulons et culpabilisons, ce qui nuit à notre estime de soi et par fois même notre envie de continuer.

Tenir sa diète : plus fort que l'échec !

Il est essentiel de bien identifier nos ennemies afin de mieux les combattre !

Résumons donc les choses qui sont le plus souvent à l’origine de notre « dérapage ».

  1. La tentation.
  2. Le découragement trop rapide au moindre faux pas.

J’aimerais également diriger votre attention vers un autre malfrat tout aussi efficace quand il s’agit de détruire notre plan parfaitement élaboré. Pouvez-vous le trouver par vous-même ?

Il s’agit du regard des gens. Cet ennemi si puissant qui nous a empêchés d’atteindre nos objectifs tant de fois… Il ne faut pas sous-estimer sa force !

Comment expliquer à votre conjoint ou à vos parents que manger une pizza le lundi, une raclette le mardi, du gratin le mercredi et aller au resto le jeudi n’est pas ce qui est le mieux pour votre objectif ? Comment ne pas passer pour un Alien en refusant de goûter ce délicieux gâteau préparé avec amour sous prétexte que ce n’est pas votre cheat-day ?

Bien que ce soit de moins en moins le cas, la majorité des gens auront beaucoup de préjugés envers vous si vous ne faites pas les choses comme eux, mais n’oubliez pas que vous n’avez pas les mêmes objectifs. 

« To achieve what others won’t, you have to do what others don’t »

Voyons un peu comment faire face à ces trois obstacles majeurs sur notre route du bonheur.

Tenir sa diète : plus fort que l'échec !

 

La tentation

Le principe est simple : ce que vous n’achetez pas, vous ne pouvez pas le manger !

Même avec la meilleure volonté du monde, en laissant en évidence des aliments mauvais pour votre santé que vous aimez manger, vous vous mettez des bâtons dans les roues.

La meilleure solution est de ne pas acheter ce qui ne rentre pas dans votre programme alimentaire pendant la semaine. Le jour où vous voulez vous faire plaisir, prenez seulement la quantité que vous allez manger dans la journée.

Cette stratégie vous permettra de minimiser les choix difficiles à l’heure du repas. Quand vous devrez choisir entre plusieurs produits dans votre frigo, si toutes les possibilités sont bonnes pour vous, le choix sera bien plus facile à faire. Si par contre vous devez choisir entre du foie gras ou du riz complet, vous augmentez considérablement vos risques d’échouer !

Tenir sa diète : plus fort que l'échec !

Comment faire si vous habitez avec quelqu’un qui ne souhaite pas suivre votre programme et aime manger de la nourriture malsaine ?

C’est en effet plus compliqué dans ce cas de figure. Le mieux sera de convaincre cette personne de faire aussi quelques efforts qui feront beaucoup de bien à sa santé, et puis à deux on est plus fort ! Si jamais vous n’y parvenez pas, faites en sorte que les aliments qui vous tentent le plus soient rangés dans des endroits où vous ne les verrez pas tous les jours, histoire de limiter la tentation.

Il est donc important d’identifier les produits qui vous font le plus envie, afin de les éliminer pendant vos jours de diète. Remplacez-les par des aliments sains que vous aimez bien et vous vous rendrez compte que ce n’est pas si difficile que ça de s’en passer.

Tenir sa diète : plus fort que l'échec !

Ne changez pas vos habitudes alimentaires trop brusquement, c’est la meilleure façon de céder face à la frustration. Allez-y petit à petit ! N’oubliez pas qu’il s’agit d’un marathon, pas d’un sprint ! Laissez donc à votre corps le temps de s’habituer à votre nouveau régime alimentaire.

 

Le découragement

Il est normal de faire des écarts de temps en temps. Ça ne signifie pas que tout est fichu ou que vous êtes vouées à l’échec.

Les petits écarts n’ont presque pas d’impact sur vos résultats finals. Le danger est de vous laisser déstabiliser psychologiquement et songer à abandonner.

Il vous sera difficile de les éviter au début, alors acceptez-les !

Plus le temps passera et moins vous en ferez. L’important est de ne pas lâcher !

 

Le regard des gens

Tenir sa diète : plus fort que l'échec !

Acceptez le fait que beaucoup de monde ne comprendra pas ce que vous faites ni ce pour quoi vous le faites. Si les autres n’approuvent pas votre façon de vivre, c’est leur problème !

Ils ne savent pas ce que vous savez, ils n’auront pas les résultats que vous aurez. Comme on dit : « On récolte ce que l’on sème. »

Chercher l’approbation de ces personnes, c’est se tirer une balle dans le pied. Si vous lâchez à cause des autres, c’est vous qui en souffrirez. De plus, ce sont ces mêmes personnes qui vous demanderont comment vous avez fait pour obtenir des résultats qu’ils envient.

Si leur incompréhension ne vous empêche en rien d’atteindre vos objectifs, ce n’est pas vraiment un problème, non ?

 

Tenir sa diète : plus fort que l'échec !

Une fois dans le rythme, avec les résultats apparents, vous seriez fiers de vous. Ça vous mettra en confiance et avec le temps il vous sera de plus en plus facile de manger sainement.

Maintenant que vous avez les clés en main, à vous de jouer !

 

Lire aussi : Le poison blanc ; 15 aliments protéinés